Trois stratégies pour réduire les risques de manière ciblée

risques inattendus pour la sécurité, événement inattendu, Minimiser / réduire les risques, prévention des accidents, stratégies, Stratégies de réussite pour la sécurité au travail, SafeStart, SafeStart International, habitudes sécurité, sécurité au travail, sécurité du travail, améliorer la culture de la sécurité, améliorer la sensibilisation à la sécurité, réduire les défaillances humaines, réduire les blessures, réduction des blessures, réduire les taux d'accidents, améliorer les chiffres de l'entreprise, éviter les erreurs critiques, mettre en œuvre un changement de culture positif au sein de votre entreprise, promouvoir l'engagement des employés, augmenter l'engagement des employés, sécurité 24h / 24, 7j / 7, sécurité en permanence, être en permanence en sécurité, comportements sécuritaires, apprendre à adopter un comportement sûr, acquérir des compétences universelles en matière de sécurité, compétences sécuritaires pour les familles, compétences de sécurité pour les enfants, compétences de sécurité pour tous, formation à la sécurité pour les employés, sécurité pour l'ensemble de l'entreprise, formation à la sécurité pour enfants, amélioration de l'efficacité opérationnelle, amélioration de la qualité, habitudes relatives à la sécurité, comportements liés à la sécurité, schémas de risque, garantir les performances élevées, états critiques, décisions critiques, erreurs critiques, comment surviennent les blessures, comment prévenir les blessures, comment prévenir les accidents

La première partie de cet article traitait d’un défi majeur en matière de sécurité au travail et posait la question : comment minimiser les risques ? Après tout, ce sont au cours d’activités simples ou inoffensives en apparence que surviennent la majorité des accidents de travail. Généralement, la raison est l’apparition d’un événement imprévu. Cependant, nous ne sommes pas à la merci des aléas : nous pouvons, dans une certaine mesure, maîtriser les risques de sécurité inattendus. Pour cela, cet article présente brièvement trois stratégies. Apprenez comment passer au niveau supérieur en matière de prévention des accidents dans votre entreprise !

SafeStart complète les stratégies de sécurité conventionnelles

Dans la plupart des pays, la sécurité au travail est réglementée de manière exhaustive. En outre, les entreprises mettent en place des mesures importantes pour atténuer les risques. Elles permettent d’éviter de nombreux accidents ou du moins d’en minimiser les conséquences. Cependant, ces mesures se concentrent principalement sur l’environnement de travail, qu’elles s’efforcent de rendre plus sûr. Or, notre longue expérience auprès de clients issus de tous les secteurs et industries nous enseigne que 95 % des accidents sont en fait causés par un manque d’attention de la part de la victime elle-même. C’est précisément là qu’intervient la méthode SafeStart, focalisée sur les facteurs humains. Nous expliquons ci-dessous comment SafeStart complète les stratégies de sécurité habituelles.

Chaîne à neige sur glace (risque de glissade)
En utilisant ce guide SafeStart, « Résoudre les glissades, les trébuchements et les chutes une bonne fois pour toutes », les employés et les superviseurs peuvent utiliser des techniques et développer des compétences afin, d’une part, d’obtenir de meilleurs résultats, mais également aider à créer une culture de sécurité plus forte au sein de votre organisation.
>> Cliquez ici pour télécharger le guide <<
(Image : © RioPatuca Images | stock.adobe.com)

1. Planifier l’inattendu

Qu’il s’agisse d’un travail de routine, d’un nouveau projet ou de changements profonds dans l’entreprise, sachez que même dans le cas d’activités que vous avez faites des milliers de fois de la même façon, un imprévu peut toujours arriver. Idéalement, vous jouerez à travers des scénarios appropriés, qui vous rendront plus attentifs aux dangers potentiels à l’avance. Mettez l’accent sur les dangers qui sont facilement négligés en particulier. Par exemple, plus vos employés sont conscients de la présence de verglas sur leur chemin vers le chantier de construction, moins ils risquent de glisser.

2. La parole est d’or : (bien) parler des risques pour la sécurité

Personne ne connaît les dangers spécifiques aussi bien que ceux qui les maîtrisent. En parlant à leurs employés de la situation de danger spécifique et en posant des questions, les responsables sécurité obtiennent plusieurs effets positifs :

  • Vos employés se sentent impliqués et valorisés.
  • Les responsables sécurité peuvent élargir leur perspective, identifier plus rapidement les dangers potentiels et prendre les mesures appropriées.
  • Aborder les questions de sécurité avec les employés d’égal à égal – sur la base d’un langage commun – renforce la communication et contribue à une culture de sécurité positive.
  • L’attention du public est attirée sur les risques potentiels, ce qui permet de le sensibiliser.

Ce dernier point en particulier ne doit pas être sous-estimé. Parce que le fait de disposer de connaissances théoriques ne garanti nullement que l’on saura les appliquer dans le feu de l’action. C’est pourquoi les mesures mises en œuvre pour prévenir les accidents échouent encore justement là où c’est vraiment important. Par conséquent, et sur la base de notre expérience, nous recommandons également cette troisième stratégie :

3. Acquérir des compétences en matière de sécurité avec SafeStart

La quasi-totalité des blessures sont causées par la personne blessée elle-même, lorsqu’elle commet une action inattendue. Cela se produit habituellement lorsque nous sommes en état de fatigue ou de frustration, de précipitation ou d’excès de confiance. Au moment crucial, c’est comme si nos connaissances s’envolent, et nous avons tendance à commettre des erreurs involontaires potentiellement lourdes de conséquences.

Avec les bonnes connaissances et une prise de conscience ciblée, vous pouvez éviter ces causes, et donc éviter les erreurs critiques avant même qu’elles ne se produisent. Les techniques de réduction des erreurs critiques (« TREC »), par exemples, peuvent être apprises et appliquées au moment crucial en temps réel par chaque individu. Ces techniques sont efficaces même en situation « anormale », par exemple lorsque vous êtes pressé ou frustré.

Prévention des accidents bien réfléchie : également à l’abri des imprévus

En résumé, ce que nos nombreuses années d’expérience dans le domaine de la sécurité au travail montrent est que la sécurité personnelle est l’affaire de tous. Une formation de sensibilisation à la sécurité est la clé pour

  1. gérer correctement les risques de sécurité cachés,
  2. développer des réactions adéquates aux risques cachés,
  3. afin de réagir correctement
  4. et de réduire les erreurs involontaires – au moment crucial.

Ces stratégies de prévention des accidents peuvent être transposées à d’autres domaines de la vie et du travail car elles permettent aussi de prévenir les accidents en dehors du lieu de travail. Les entreprises y ont également à gagner : après tout, les accidents subis dans le cadre d’activités de loisir entraînent tout aussi bien des temps d’arrêt et des congés de maladie, qui varient selon le secteur d’activité.

Pour savoir comment votre entreprise peut réussir à prévenir efficacement les accidents et ce qu’y gagnent vos employés (et votre entreprise), nous vous recommandons de lire la section Mise en œuvre du programme SafeStart.

 

(Image de couverture : © Gorodenkoff | stock.adobe.com)