#2 – Les 3 principales sources d'événements inattendus

Les sources d'événements imprévus peuvent se répartir en précisément trois catégories : 1) Vous commettez vous-même un acte inattendu. 2) Quelqu'un d'autre fait quelque chose d'inattendu. 3) Un événement imprévu se produit sans être déclenché par qui que ce soit en particulier.

Dans le deuxième volet de cette série, Larry Wilson, fondateur et PDG de SafeStart, se penche sur les facteurs imprévus qui entraînent les accidents et les blessures. Ce texte vise à identifier les types de facteurs d’influence qui entrent en jeu lors d’accidents et de blessures. Outre les mesures formelles de sécurité, qui relèvent de la responsabilité de l’entreprise, l’employé individuel joue lui aussi un rôle clé, et nous avons souvent tendance à négliger l’impact que chacun d’entre nous a sur sa propre sécurité. Alors que faire ?

Commençons par un constat trop longtemps ignoré dans la gestion traditionnelle de la sécurité : le facteur humain est toujours central. Nous avons trop souvent tendance à négliger l’impact que chacun d’entre nous a sur sa propre sécurité. Ça a l’air simple, et pourtant, les conséquences sont révolutionnaires.

Les lecteurs de l’article précédent se souviendront que notre premier Paradigm Shift portait sur la différence entre les dangers et l’énergie dangereuse. Cette distinction, établie principalement via l’analyse d’accidents et des presqu’accidents, révèle que même les objets immobiles représentent un danger (potentiel), surtout lorsqu’une personne en mouvement s’y heurte.

Nous connaissons tous la notion de dangers, parce que les approches traditionnelles ont tendance à se concentrer exclusivement sur les éléments intrinsèquement dangereux. Toutefois, le vécu montre qu’une analyse centrée uniquement sur les éléments dangereux est insuffisante car les personnes, par leur mouvement, apportent nécessairement une énergie supplémentaire dans chaque situation. C’est pourquoi il est essentiel de toujours garder les yeux et l’esprit sur ce que l’on fait : Même de brefs moments d’inattention augmentent drastiquement le risque. Et ce d’autant plus lorsque des personnes, des machines ou des véhicules sont en déplacement dans leur environnement.

Lorsque l’on cherche à identifier la cause d’un accident après coup, nous avons tendance à rechercher une erreur commise par une autre personne ou un dysfonctionnement mécanique ou électronique. Un accident n’est jamais provoqué de manière intentionnelle : il découle toujours d’un événement imprévu. Par une réaction en chaîne, une situation initialement inoffensive peut rapidement évoluer vers en une situation dangereuse. Quel que soit le type de situation, la gravité des blessures accidentelles dépend généralement de la quantité d’énergie dangereuse en jeu. (La chance aussi joue un rôle, en bien ou en mal.)

Encore une fois, l’approche traditionnelle amène la plupart des experts en sécurité à se concentrer sur les facteurs évidents, comme le non-respect des consignes par les personnes concernées ou la présence de failles dans les processus obligatoires. Cependant, en se concentrant sur les détails spécifiques d’un incident, on peut manquer la logique générale qui mène aux accidents et ne pas voir le rôle que joue l’état mental de l’individu au moment de l’événement.

Continuer la lecture

PARTAGER CET ARTICLE !

Lancer une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement l’article Paradigm Shifts #2 – Les 3 principales sources d’événements inattendus – en PDF !


PROCHAIN NUMÉRO :