#7 – La neuroscience derrière les techniques de réduction des erreurs critiques

Les erreurs se produisent plus vite qu'on ne le pense, il faut donc réagir instantanément pour éviter les blessures en temps réel. Avec nos TREC, entraînez votre subconscient pour une capacité de réaction rapide comme la foudre !

Dans l’article précédent, nous avons abordé la méthode de la réaction automatique, l’une de quatre Techniques de réduction des erreurs critiques (TREC). Mais pour pouvoir réagir suffisamment vite dans une situation potentiellement dangereuse, il faut que notre réaction soit devenue un automatisme, comme un réflexe. Dans ce nouvel épisode de la série Paradigm Shift, nous apprenons aussi comment la réaction automatique nous permet de faire face non seulement aux états de précipitation, de frustration et de fatigue, mais aussi d’excès de confiance.

Pour que la réaction automatique fonctionne efficacement, la vitesse à laquelle il se produit est essentielle. Les habitudes et les réflexes ne sont pas le résultat de décisions conscientes : ces processus neurologiques subconscients se produisent automatiquement. Dans les situations où tout se joue à la seconde près, le processus doit agir à la vitesse de l’éclair – et pour cela nous avons besoin de notre subconscient.

Ce n’est que lorsque la réaction (« Si X se produit, alors je fais Y ») fonctionne sans considération délibérée – c’est-à-dire inconsciemment – qu’elle est suffisamment rapide. Rendre notre capacité de réaction aussi rapide que la foudre demande un entraînement intensif et beaucoup de temps. Ces schémas de réaction automatique à un stimulus ne peuvent être développés que par une pratique répétée.

Répondez à la question aussi vite que possible : combien font 3 fois 4 ? Vous aviez probablement déjà la réponse avant de la lire ici : 12. Cet exemple illustre la vitesse des processus subconscients. Mais pour en arriver là, la répétition par le passé a été cruciale : vous n’avez plus à réfléchir à ce genre de simples calculs – et vous vous trompez rarement. À titre de comparaison, combien de temps vous faudrait-il pour trouver le résultat de 13 fois 14 ? Bien sûr, vous pourriez tenter le calcul dans votre tête – mais cela prendrait du temps.

Continuer la lecture

PARTAGER CET ARTICLE !

Lancer une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement l’article Paradigm Shifts #7 – La neuroscience derrière les techniques de réduction des erreurs critiques – en PDF !


PROCHAIN NUMÉRO :