#6 – Le modèle à risque « états qui favorisent l’erreur » et le concept d'auto-déclenchement

Les techniques de réduction des erreurs critiques permettent d'éviter les erreurs avant qu'elles ne se produisent. Nous avons développé le concept de réagir aux états pour gérer correctement les conditions émotionnelles et physiques à la source des erreurs de sécurité.

Précédemment, dans la série Paradigm Shifts, nous avons montré comment les états émotionnels de précipitation, de frustration et de fatigue conduisent à des erreurs, de sorte que même une situation à faible risque peut causer des accidents et blessures. Après avoir mis l’accent sur la meilleure façon de faire face aux effets néfastes de l’excès de confiance, nous introduisons maintenant le concept d’auto-déclenchement ou de réaction aux états dans cette sixième partie. Le concept d’auto-déclenchement aux états vous aide à détecter quand vous devenez frustré, fatigué ou stressé, afin que vous puissiez vous comporter de façon sûre en tout temps.

Illustration 1

 

Illustration 2

Notre premier article concernait la question des dangers ou des énergies dangereuses. C’est l’erreur humaine qui transforme l’énergie en énergie dangereuse. Dans le deuxième article, nous avons examiné notre pyramide des risques personnels et les trois sources d’événements inattendus – dont 95 % sont liés à notre propre comportement. La troisième partie a montré pourquoi les évaluations des risques sont tout sauf intuitives : les pires blessures ne sont généralement pas le résultat des activités les plus dangereuses. Dans la quatrième partie, nous avons traité des quatre états de précipitation, de frustration, de fatigue et d’excès de confiance de manière générale, et du rôle que jouent réellement nos réflexes ainsi que deux des erreurs critiques (le manque d’attention du regard et de concentration mentale). La question « Sommes-nous suffisamment en sécurité ? » a été soulignée dans le cinquième article. L’excès de confiance et les moyens de contrecarrer les réactions habituelles ont occupé le devant de la scène.

Mais comment faire face aux trois autres états – précipitation, frustration et fatigue – sources d’erreurs évitables ? C’est la question à laquelle nous nous attaquons cette fois-ci.

Continuer la lecture

PARTAGER CET ARTICLE !

Lancer une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement l’article Paradigm Shifts #6 – Le modèle à risque « états qui favorisent l’erreur » et le concept d’auto-déclenchement – en PDF !


PROCHAIN NUMÉRO :