#8 – Le continuum de l'excès de confiance : timing et activité

Paradoxalement, le risque d'erreur, de blessure et d'accident augmente avec l'expérience. L'habitude est trompeuse : si nous ne sommes pas attentifs à ce que nous faisons, ne serait-ce qu'un instant, nous voici sans défense. Apprenez comment réagir de manière optimale.

Nous avons jusqu’à présent couvert dans cette série une grande partie de la théorie qui encourage les comportements sécuritaires en temps réel : de l’énergie dangereuse aux sources d’événements inattendus jusqu’à la prise de conscience que les activités réputées les plus dangereuses ne sont pas nécessairement corrélées aux blessures les plus graves. Les blessures et accidents surviennent le plus souvent parce que nous nous sommes momentanément trouvés sans défense – c’est-à-dire, pas concentrés et attentifs à la tâche au moment crucial. Nous nous penchons maintenant sur la façon dont nous pouvons réagir à temps pour prévenir les blessures et les accidents bien avant qu’ils ne surviennent.

Il nous arrive souvent d’être distraits et de commettre des erreurs, et puis des choses « nous arrivent » comme si nous n’avions aucune influence sur les événements. Or, le danger de la distraction est précisément qu’elle nous laisse sans défense, non pas de façon permanente, mais suffisamment longtemps pour faire des dégâts. Il n’est donc pas surprenant que les personnes qui viennent de subir un accident imaginent souvent qu’elles n’ont rien fait de mal ; mentionnant par exemple qu’elles n’étaient pas en excès de vitesse. Cependant, après avoir bien réfléchi, on admettra que nous étions peut-être un peu fatigués, que nous voulions ajuster la position du siège auto pendant que nous conduisions, ou que nous nous attardions sur nos pensées et nos inquiétudes. Puis, tout d’un coup, la voiture est entrée en collision ou nous avons fait une mauvaise chute ou subi une commotion.

Le fait est que la distraction peut se produire n’importe quand et n’importe où. À bien y réfléchir, nous constatons qu’il ne s’agit pas de ce que nous faisions en particulier lorsque l’accident s’est produit, mais du moment où nous le faisions. Ce n’est que si nous comprenons cette question de timing que nous pouvons éviter les blessures et les accidents. En examinant de plus près le moment fatidique, nous découvrirons pourquoi nous nous sommes mis en danger, parce qu’une telle analyse révèle que nous n’étions pas attentifs et concentrés sur la tâche et que, par conséquent, nos réflexes n’ont pas pu faire leur travail.

Continuer la lecture

PARTAGER CET ARTICLE !

Lancer une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement l’article Paradigm Shifts #8 – Le continuum de l’excès de confiance : timing et activité – en PDF !


PROCHAIN NUMÉRO :